Bière Westvleteren, bénie ou maudite?

Publié le par beer-trader

Westvleteren est un joli petit village en rase campagne comme la Flandre Occidentale, province littorale belge, en compte tant. Quelques fermes, des champs et des prairies, des canaux et un paysage inlassablement plat. Ce ne sont pas encore vraiment les polders, mais çà y ressemble pourtant déjà. Et c’est là qu’en 1831 fût fondée l’Abbaye Trappiste de Saint Sixtus.

Comme beaucoup de trappistes, les moines de Saint Sixte doivent entre autre pratiquer le travail manuel, ce qui leur permet de vendre différents produit, et d’en vivre. Certaines Abbayes vendaient du fromage ou du pain, d’autres sous des climats plus méridionaux produisaient du vin par exemple. En Belgique, plusieurs Abbayes proposent une bière estampillée « Bière Trappiste ». Ces Abbayes (six en Belgique et une aux Pays-Bas) sont les dernières à proposer une bière brassée par les moines eux même, souvent assistés de laïcs, et sont donc toutes des Abbayes Trappistes. Autrefois, des Abbayes d’autres ordres proposaient également de la bière. Une tradition qui remonte au haut moyen-âge.

Si certaines Abbayes Trappistes ont surfé sur le succès de leurs bières en augmentant considérablement leur production (Chimay, Westmalle, Orval, Rochefort), l’Abbaye de Saint Sixte, elle, se cantonne à sa production finalement assez réduite de +- 5.000 hl/an. Pour la comparaison, l’Abbaye Notre Dame de Scourmont, à Chimay, produit bon an mal an plus de 100.000hl de bière. Un chiffre qui a tendance à grimper, la Chimay étant disponible dans le monde entier.



Les moines de Westvleteren eux voient les choses autrement et brassent juste de quoi faire vivre la Communauté, et plus d’activité se ferait sans doute au détriment de l’esprit monacal.

 Quand en 2005 le site américain RateBeer a décerné le prix de « meilleure bière du monde » à la Westvleteren 12, le phénomène de mode qui frappe aujourd’hui l’Abbaye s’est enclenché. Incontrôlable au début ; Des files automobiles de plusieurs heures attendaient devant le drink de l’Abbaye leur tour pour pouvoir acquérir la précieuse bière, devenue un must pour les amateurs. Des belges bien entendu, mais aussi des néerlandais, des anglais, des français, et même des américains. Tous avaient entendu parler de cette « meilleure bière du monde » et se retrouvaient là pour en acheter, troublant cette campagne flamande si paisible et privant les Moines de l’isolement et de la tranquillité nécessaires à leur vie monastique. L’Abbaye dû rapidement trouver une solution, et se fût chose faite quand la bière ne fût disponible que sur réservation téléphonique et à retirer sur rendez-vous. Dans des limites de deux bacs maximum par auto. Mais la mode n’en pâtit pas vraiment, et la Westvleteren 12 figure toujours en haut de classement sur RateBeer. Une des conséquences logiques de cela est ce qu’on pourrait appeler le trafic de Westvleteren. Les moines ont en effet interdit la revente de leur bière, par qui que ce soit, si l’ont excepte le café ‘In de Vrede’, en face de l’Abbaye, où les visiteurs peuvent en toute légalité déguster une bonne trappiste. Néanmoins, en cherchant bien sur Internet, on trouve de nombreux endroits où en acquérir, parfois à des prix exorbitants. EBay est par exemple un lieu de prédilection où acquérir de la Westvleteren à 3 ou 4 fois son prix normal. Même les américains viennent acheter sur eBay Belgique. Au grand dam des Moines eux même, il faut le savoir. Mais ceux-ci refusent d’augmenter la production. Et on ne peut que respecter et comprendre ce choix.

Mais tous ces amateurs de bière ont visiblement oublié, et pour la plupart ignorent sans doute d’ailleurs, que la Westvleteren n’est uniquement brassée à l’Abbaye que depuis une grosse quinzaine d’années. Les nouvelles installations de brassage de Saint Sixte datant de 1989. Avant cela, les Moines avaient donné (ou plutôt vendu) licence à une brasserie voisine, « Sint Bernardus » à Watou, pour brasser leurs bières et de la commercialiser. Quand le contrat s’acheva, les brasseurs de Watou continuèrent à brasser une bière sur des bases similaires à la Westvleteren 12 : la Sint Bernardus Abt 12. Une bière que beaucoup d’amateurs seraient bien en mal de distinguer de sa populaire consœur, dans une dégustation à l’aveugle, tant elles ont des points en commun.


Site de l'Abbaye Saint Sixte : http://www.sintsixtus.be/ 
Site belge consacré aux bières Trappistes: http://www.trappistbeer.net/
Article (en anglais) de USA Today sur le phénomène: Monks who make world's best beer have a message

Publié dans Actualité

Commenter cet article

Franz 14/03/2010 11:41


Bonjour !
J'ai créé un site reprenant un peu plus de 1200 bieres belges !
Le principe ? Dégustez, commentez, partagez !
Vos commentaires de dégustations sont sur http://www.bieres-belges.com.